• Le chien nordique, meilleur ami de l'homme à Dilay.

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Communes/Ardin/n/Contenus/Articles/2014/03/09/Le-chien-nordique-meilleur-ami-de-l-homme-a-Dilay-1822932

    VENDREDI 14 MARS 2014 | 12H47

    Deux-Sèvres - Ardin - Ardin

    Le chien nordique, meilleur ami de l'homme

    à Dilay.

    Le-chien-nordique-meilleur-ami-de-l-homme-a-Dilay_slider

     
     
    Le site de Dilay à Ardin accueille ce week-end une centaine de chiens nordiques
    pour l’assemblée générale de l’association Crocs blans des Charentes.

    Le rendez-vous est devenu incontournable. Pour la troisième année, l'association Crocs blancs des Charentes, qui réunit des passionnés de chiens de traîneaux, a fait étape tout le week-end à Dilay d'Ardin, pour une assemblée générale, qui vire plus au rassemblement entre copains et amoureux du chien nordique. Car une fois l'année, Dilay se mue en chenil géant et nul habitant du hameau ne saurait manquer ce rendez-vous, en apportant bénévolement son aide à l'hôte du jour, James Poussard, lui-même adhérent de l'association.

    Une centaine de chiens nordiques

    Nés en août 1997, sous l'impulsion de Séverine Camier, les Crocs blancs des Charentes se sont développés sous l'impulsion de Michel Goguet, qui a laissé la présidence à Anthony Brémond en 2013. Une petite centaine de chiens nordiques (malamutes d'Alaska, huskys, groenlandais, samoyèdes), infatigables et adeptes de l'effort de longue durée, ainsi que la plus grande partie des mushers (conducteurs) de l'association, ont offert au public une démonstration sous la forme de randonnées sur terre, sur les chemins environnants à Dilay, dans la campagne ardinoise.
    Chacun a pu apprécier la relation fusionnelle qui se crée entre l'homme et l'animal, mais aussi l'effort commun, nécessaire à la bonne osmose de l'équipage. « Les membres des Crocs blancs des Charentes viennent des départements limitrophes aux Deux-Sèvres, mais aussi du Tarn, ou du centre de la France, précise Anthony Brémond. Le site de Dilay est idéal pour nous, en terme de terrain de jeu, qui se prête à notre pratique, mais aussi grâce au dynamisme du hameau ».
    L'important réside dans le plaisir du chien et de son maître.

    Cor. NR, Stéphane Massé

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :